debourber

Prononciation : dé-bour-bé
Nature : v. a.

1Ôter la bourbe. Débourber un étang. Tirer de la bourbe. Débourber une charrette, une voiture. Débourber et aussi faire débourber le poisson, le mettre dans l'eau claire pour qu'il perde le goût de bourbe. Soutirer le vin après que la fermentation a cessé. 2Fig. Tirer d'une position inférieure.
Ce fut ainsi que l'ennemi de Pont-Chartrain [Colbert] débourba son fils par une sorte de nécessité , SAINT-SIMON , 69, 139
3Se débourber, v. réfl. Sortir de la bourbe. La voiture se débourba à grand'peine. Fig. Sortir d'une position embarrassante.
La grossièreté de la variation [des discours de Villars] sautait aux yeux, mais l'embarras de choisir un autre général sautait à la gorge, et l'heureux Villars se débourba , SAINT-SIMON , 277, 235
XVIe s.
Ils en ont dans les bottes bien avant, et sera prou difficile de les desbourber , Sat. Mén. p. 106
Dé.... préfixe, et bourbe.