CONJECTURE

Prononciation : kon-jè-ktu-r'
Nature : s. f.

Opinion établie sur des probabilités.
On peut sur le passé former ses conjectures , CORN. , Tois. d'or, III, 4
Je ne me satisfais d'aucunes conjectures , CORN. , Hor. I, 1
Et je dirai, si j'ose en faire conjecture , CORN. , Pomp. III, 1
Non que de ma naissance il fasse conjecture , CORN. , Héracl. II, 2
Ma comédie, sire, n'a pu jouir ici des bontés de Votre Majesté ; en vain je l'ai produite sous le titre de l'Imposteur et déguisé le personnage sous l'ajustement d'un homme du monde.... La cabale s'est réveillée aux simples conjectures qu'ils ont pu avoir de la chose , MOL. , Tart. 2e placet.
Les conjectures [dans les sciences] ont toutes un droit égal de se produire, et souvent n'en ont guère de se combattre , FONTEN. , Hartsoeker.
Les conjectures sont les étincelles, au feu desquelles la bonne physique allume le flambeau de l'expérience , BONNET , Consid. corps org. Oeuvres, t. V, p. 99, dans POUGENS.
XVe s.
L'une dit que c'est enfanture ; L'autre dira qu'il n'en est rien ; Et pour oster la conjecture.... , COQUILLART , Les droits nouveaux.
XVIe s.
Que chacun donc fasse conjecture quel tripotage ce seroit, si.... , CALVIN , 77
Comment videra-t-on ces querelles ? car, en cause douteuse, il faudra juger par conjectures , CALVIN , 77
Donner pour argent comptant des conjectures , MONT. , I, 103
Pour divertir les opinions et conjectures du peuple , MONT. , III, 300
Ceulx qui nous desconseillent les femmes riches, de peur qu'elles soient moins traictables et recongnoissantes, se trompent de faire perdre quelque reelle commodité pour une si frivole conjecture , MONT. , II, 84
Qu'estil plus vain que de vouloir deviner Dieu par nos analogies et conjectures ? , MONT. , II, 245
Provenç. conjectura ; espagn. conjetura ; ital. congettura ; du latin conjectura, de conjicere, conjecturer, proprement jeter ensemble, de cum, et jacere, jeter (voy. JET). CONJECTURE. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
Conjetura, conjeture , ESCALLIER , Vocabulaire latin-français 439