conferer

Prononciation : kon-fé-ré ; l'é de la syllabe fé se change en è avec accent grave devant une syllabe muette : je con
Nature : v. a.

1Donner, accorder. Conférer une charge, des priviléges, un bénéfice.
Dans l'Église naissante, on enseignait les catéchumènes, c'est-à-dire ceux qui prétendaient au baptême, avant que de le leur conférer , PASC. , Comparais. des chrét.
Ces choses étant connues de toute l'Église, on leur conférait le sacrement d'incorporation par lequel ils devenaient membres de l'Église , PASC. , ib.
Ils peuvent répéter le son de tes paroles ; Mais il n'est pas en eux d'en conférer l'esprit , CORN. , Imit. III, 2 Par extension. Les sacrements confèrent la grâce.
2Comparer, faire collation, en parlant de textes. Il n'y a plus qu'à conférer ses objections avec mes réponses.
Conférons un autre passage avec celui-ci , BOSSUET , Serm. Quinq. 1
Je n'ai pas eu le loisir de conférer votre version avec l'original , BOSSUET , Lett. abb. 28
En conférant ces passages il est aisé de.... , BOSSUET , Hist. II, 9
C'était un livre écrit à la main d'un des grands hommes du dernier siècle et peut-être son propre original qu'on avait apporté sur la table du cabinet, pour le conférer avec les éditions imprimées , BALZ. , Socr. chrét. disc. 7 Par analogie.
Si nous conférons ève avec Marie , BOSSUET , III, Annonc. 2
Je recueillais tout avec soin ; je le conférais en moi-même avec d'autres connaissances , SAINT-SIMON , 56, 181
Terme de typographie. Vérifier si une correction a été faite.
3V. n. Contribuer.
Qu'il donne ordre au dedans, qu'il donne ordre au dehors ; à cet heureux progrès l'un et l'autre confère, Et l'âme a plus de force ayant l'aide du corps , CORN. , Imit. I, 19
4Raisonner avec quelqu'un de quelque chose.
Il veut de ces débats conférer avec moi , CORN. , Sertor. I, 2
Après en avoir conféré avec plusieurs docteurs en théologie , BOSSUET , Oraison.
Dedans l'oisiveté jamais enseveli, Toujours confère, prie, écris, médite, li , CORN. , Imit. I, 19
CONFÉRER, DÉFÉRER. Conférer exprime un acte de l'autorité ; déférer exprime un acte de courtoisie. Le ministre conféra à cet officier un commandement que ses camarades lui avaient déféré. XIVe s.
Et s'il est verité que les bonnes operacions de lours amis vivans conferent aucune chose as trespassés , ORESME , Eth. 27
Chose violente est de laquelle le principe motif est dehors elle, et en laquelle celi qui la fait ou seuffre ne y confere ne consent ou aide en rien , ORESME , ib. 47
Les bonnes fortunes conferent, aident et font aucune chose à magnanimité , ORESME , ib. 121
XVIe s.
Ce faict, issoyent hors, tousjours conferens des propous de la lecture.... visitoient les arbres et plantes, les conferens avecques les livres des anciens qui en ont escript , RAB. , Gar. I, 23
Et tant mourra de gens d'ecclise, que on ne pourra treuver à conferer les benefices, en sorte que plusieurs en tiendront deuz, troys, quatre, et d'advantaige , RAB. , Prognost. Pant. V
Je ramene tousjours ceulx avecques qui je confere, aux propos des choses que.... , MONT. , I, 56
Ton dernier jour ne confere pas plus à ta mort que chascun des aultres , MONT. , I, 89
Il voudroit avoir plusieurs ames et plusieurs volontez, pour les conferer toutes à son ami , MONT. , I, 216
Si je confere [discute] avecques un roide jousteur.... , MONT. , IV, 35
Nostre corruption se faict par la contribution de touts ; les uns y conferent la trahison.... , MONT. , IV, 66
Comme ainsi soit qu'ilz ayent laissé l'un et l'autre plusieurs beaux exemples de vertu, commençons à les conferer ensemble , AMYOT , Péric. et Fab. comp. 1
Sicinius, après avoir un peu conferé tout bas avec ses autres compagnons, prononcea.... , AMYOT , Cor. 26
Les honneurs et offices que le peuple luy confera , AMYOT , P. Aem. 61
Les desputez passerent jusques au vingtiesme du mois à conferer leurs cayers , D'AUB. , Hist. I, 106
J'ay desparti liberalement à toutes personnes les biens que Dieu m'a conferés , PARÉ , Au lecteur.
Espagn. conferir ; ital. conferire ; du latin conferre, par un changement de conjugaison ; de cum, et ferre, porter. La série des sens est porter avec, qui se dédouble en accorder et comparer, puis, neutralement, contribuer, qui se rapporte, à accorder, et raisonner ensemble, qui se rapporte à comparer.