CHAPITRE

Prononciation : cha-pi-tr'
Nature : s. m.

1Division d'un livre, d'un traité, d'un code, d'une loi. Cet ouvrage est divisé en livres, et chaque livre en chapitres. Le budget est divisé par chapitres, et chaque chapitre par articles. Fig. Matière, sujet, objet.
Le chevalier ne se contraignait guère sur son chapitre , HAMILT. , Gramm. 5
Soyez donc sage ici sur ce chapitre , HAMILT. , ib. 6
Le mal qu'elle fait à mon fils sur ce chapitre , SÉV. , 36
Je traite ce chapitre très naturellement , SÉV. , 392
On traite à fond le chapitre de l'accouchement , SÉV. , 110
Je ne puis avoir de tort avec lui sur le chapitre de l'amitié , SÉV. , 58
Mes pensées sont semblables aux vôtres sur le chapitre de mon fils , SÉV. , 437
On était hier sur votre chapitre chez M. de Coulange , SÉV. , 110
J'ai l'humeur enjouée, et sans cesse je ris ; mais, tout en riant, je suis sérieuse sur de certains chapitres , MOL. , Scapin, III, 1
C'est en partie sur mon chapitre que Lucien s'est contredit , FONTEN. , Jug. de Pluton.
Cet honneur, qui est un si grand chapitre parmi nous , MONTESQ. , Esp. VI, 1
2Synonyme, employé quelquefois, de capitule, trait de l'Écriture que dit l'officiant entre le dernier psaume et l'hymne. 3L'assemblée où les chanoines traitent de leurs affaires et des questions de leur ressort. Par extension, toute assemblée que tiennent des religieux pour délibérer de leurs affaires. Chapitres généraux, réunions annuelles de tous les abbés des monastères d'un ordre ; chaque abbé était tenu d'y assister et les règlements de ces chapitres étaient observés par tout l'ordre. Par une extension ultérieure, les assemblées des ordres royaux, des ordres militaires, et lieux où se tiennent ces diverses assemblées. Familièrement, une assemblée quelconque.
J'ai maints chapitres vus, Qui pour néant se sont ainsi tenus, Chapitres, non de rats, mais chapitres de moines, Voire chapitres de chanoines , LA FONT. , Fabl. II, 2
Le demeurant des rats tint chapitre en un coin , LA FONT. , ib.
Toutes huit accoururent, Tinrent chapitre , LA FONT. , Mazet.
Nous tînmes hier chapitre chez Mme de Lavardin , SÉV. , 496
Ce chapitre que Momus fonde Chez eux manquera de doyen , BÉRANG. , âge fut.
Fig. et familièrement. Avoir voix au chapitre, avoir crédit, autorité dans une compagnie, auprès de quelque personnage, sur une question.
Si l'on avait quelques voix en chapitre , SÉV. , 128
4Le lieu où se tiennent toutes ces sortes d'assemblées dites chapitres. 5Le corps des chanoines d'une église cathédrale ou collégiale.
C'est en vain que le chantre, abusant d'un faux titre, Deux fois l'en fit ôter [un lutrin] par les mains du chapitre , BOILEAU , Lutr. I
Cinq cents ans d'une si pure illustration ne pourraient faire recevoir un homme dans le moindre chapitre d'Allemagne , VOLT. , Moeurs, 98 Pain de chapitre, le pain qu'on distribuait chaque jour aux chanoines dans quelques chapitres.
Gardez-bien ce que je vous donne [foin dans sa pochette], lui dit Collinet, cela vous servira d'un pain de chapitre, en cas de nécessité , Francion, l. VI, p. 237
XIIe s.
Neïs [même] en plain chapitre li oï um [l'entendit-on] gehir [avouer] : Ci sui venuz, fait-il, entre vus mort suffrir , Th. le mart. 145
Or oez les capitles que li reis enveiat As baillis del païs.... , ib. 67
Mais li reis Loewis à Punteigni ala, Od le saint arcevesque dedenz capitle entra , ib. 98
Tel erent li capitel des leis le rei Henri , ib. 63
XIIIe s.
Adonc s'en ala li marchis au chapitre à Citiau, qui est à la sainte-crois de septembre , VILLEH. , XXVIII
Le chapistre dist simplement Sire Tybert, et dans Renart Redit le verset à sa part , Ren. 21348
Tiens soit li pooirs et li baus [autorité] ; Tu seras mès rois des ribaus, Ainsinc le vuet nostre chapitre , la Rose, 10975
Li baillis qui veut droite justice maintenir et qui a les vertus dessus dites en cest capitre, il est sans amor et sans haine , BEAUMANOIR , 33
Ou se celui qui li requiert le conseil n'a fait l'une desdites choses qui sont escrites en l'autre chapitle , Ass. de Jér. 1, 42
De ce tiennent au ciel sainz et saintes chapitre , J. DE MEUNG , Test. 115
XVe s.
Lettres es quelles estoient contenus les chapitres que celui messire Jacques avoit accoustumé d'envoyer par tous les lieux, là où il pensoit à faire armes [joutes] , G. CHASTEL. , Chron. de Lalain, 152
XVIe s.
Ayant eu plusieurs fois le chapitre et le fouet diffamatoire pour ses larcins et meschancetez , Sat. Ménipp. 72
Il ne nous faut que considerer ce qu'on appelle vin theologal et ce qu'on appelle pain de chapitre ; car, quand il est question d'exprimer en un mot un vin bon par excellence, et fust-ce pour la bouche d'un roi, il faut venir au vin theologal ; pareillement, s'il est question de parler d'un pain ayant toutes les qualités d'un bon bien friand pain, ne faut-il pas venir au pain de chapitre ? , H. EST. , Apologie d'Hérod. ch. XXII
Bourguig. chaipitre ; espagn. capitulo, cabildo ; portug. cabido ; ital. capitolo ; du latin capitulum, chapitre, de caput, chef (voy. CHEF). Capitulum, signifiant chapitre, article de loi, a pris le sens de courte leçon faite dans l'office divin ; puis celui du lieu où s'assemblaient les moines et les chanoines, parce qu'on y lisait ces courtes leçons ; et enfin celui de corps même des religieux. CHAPITRE. Ajoutez : 6Fig. Réprimande, à cause que c'est en plein chapitre qu'on réprimande les religieux.
Je serais plus sévère et tiens qu'à juste titre Vous lui pouvez tantôt en faire un bon chapitre , CORN. , Lexique, éd. Marty-Laveaux.
Je veux avoir le chapitre, Si j'en dispute avec toi , CORN. , ib.
Bouhours (Entretiens d'Ariste et d'Eugène, 2e entretien) signale comme nouvelle la signification de sujet donnée à chapitre : Il m'a parlé longtemps sur votre chapitre ; il est savant sur le chapitre de la guerre ; je ne vous dis rien sur ce chapitre. Barbier d'Aucour lui reproche durement de l'avoir employé (Sentiments de Cléante, p. 352, édit. de 1738) : " On a tort de nous reprocher notre inconstance sur le chapitre du langage : à quoi sert là ce chapitre, si ce n'est à brouiller une expression et la rendre très basse ? être inconstant sur un chapitre ! y a-t-il là du sens ? point du tout, mais c'est assez pour le P. Bouhours qu'il y ait de la nouveauté. "