chambree

Prononciation : chan-brée
Nature : s. f.

1Tout ce que contient une chambre. Un certain nombre d'ouvriers ou d'autres personnes qui couchent dans une même chambre.
Comme j'étais de chambrée avec lui, nous nous étions liés de préférence , J. J. ROUSS. , Conf. V
Les grandes chambrées des jeunes Lacédémoniens n'étaient que des écoles de l'amitié , BERN. DE S.-P. , Harm. VII, De l'amitié.
Certain nombre de soldats qui logent ensemble.
Le maréchal ferrant de la compagnie où il était se trouva de sa chambrée , SAINT-SIMON , 116, 3
Les soldats ne disposent, à quatre sous par jour, que de 73 livres, et ils vivent gaiement en s'associant par chambrées , VOLT. , l'Homme aux 40 écus, entretien avec un géomètre
2La quantité de spectateurs que tient un théâtre, et la recette qu'il fait pour une représentation. Bonne, faible chambrée.
Si vous pouvez donner quatre ou cinq représentations de la pièce avant la fin du carême, je vous conseille de ne pas perdre ces quatre ou cinq bonnes chambrées , VOLT. , Lett. le Kain, 2 mars 1767
3Se dit des différentes profondeurs d'une carrière d'ardoise. XVIe s.
Il l'interrogua premierement combien ils estoient logez ensemble par chasque chambrée , AMYOT , Lucull. 17
Chambre. CHAMBRÉE. Ajoutez : 4Tout ce que contient de vers à soie une pièce où on les élève. Voilà une bonne chambrée.