CHAMARRER

Prononciation : cha-ma-ré
Nature : v. a.

1Garnir de passements, dentelles, galons, bandes de velours, etc. Chamarrer un habit, un meuble.
De chamarrer leurs lances des couleurs de chaque Dulcinée , HAMILT. , Gramm. 4
2Arranger avec des ornements de mauvais goût. Peut-on chamarrer de la sorte ses vêtements ? 3Fig. et familièrement. Chamarrer quelqu'un, le chamarrer de ridicules, l'en couvrir.
Le prince de Conti me conta la retraite du roi, et, malgré ma jeunesse, la chamarra bien, parce qu'il ne se défiait pas de moi , SAINT-SIMON , 11, 128
4Se chamarrer, v. réfl. Se couvrir ridiculement d'ornements de mauvais goût. XVIe s.
Fontanelle aucune ne restera au fons du terroir, que par les tranchées, dont l'aurés environné et chamarré de tous costés, les sources ne se ramassent en une , O. DE SERRES , 758
Chamarre.