CHABLAGE

Prononciation : cha-bla-j'
Nature : s. m.

Surveillance qui était exercée par certains préposés, afin que les bateaux ne rencontrassent aucun obstacle au passage des ponts. Chableur. CHABLAGE. Ajoutez : Le service du pilotage [sur la haute Seine] consistait dans le chablage et le billage (voy.
ce mot au Supplément) des bateaux aux ponts ci-dessus indiqués ; le chablage, c'est-à-dire le pilotage à la remonte, a pu être complétement supprimé, sauf à Valvin , E. GRANGEZ , Voies navigables de France, p. 616