CERTAINEMENT

Prononciation : sèr-tè-ne-man
Nature : adv.

1D'une manière certaine. Vérité connue si certainement par l'expérience.
Le roi veut qu'on l'arrête, et qu'on sache certainement de quel pays il est , FÉN. , Tel. III
2Par extension, sans doute, en vérité, assurément. Certainement vous ne m'écoutez pas. Le connaissez-vous ? certainement. C'est certainement une fort belle chose.
Et certainement on ne saurait assez plaindre la perte de ces excellents originaux , BOILEAU , Longin, Préface
XIIe s.
Car tu sais bien certainement , La charrette, 3206
Qu'encore i est [Durandal] pour voir [vrai] certanement , Roncisv. 106
Mais [je] ne sai pas encor certeinnement Quel guerredon ele me voudra rendre , Couci, V
Il sout [sut] certainement , Th. le mart. 105
XIIIe s.
Devers Aussai [Alsace] sui née, sachiez certainement , Berte, XLVII
Et quant Blondiaus l'oï, si sot certainement que c'estoit ses sires , Chr. de Reims, 55
XVe s.
Il dist qu'il s'estoit levé [avait décampé], parce qu'il estoit certainement informé , COMM. , IV, 4
XVIe s.
Mutius, ne le cognoissant pas certainement, n'oza demander lequel c'estoit , AMYOT , Pub. 33
Cette amitié que nous avons nourrie, tant que Dieu a voulu, entre nous, si entiere et si parfaicte que certainement il ne s'en lit gueres de pareilles, et entre nos hommes il ne s'en veoid aulcune trace en usage , MONT. , I, 207
Bourguig. çartaigneman ; provenç. certanamen ; anc. catal. certanament ; de certaine, et du suffixe ment.