CENTUPLE

Prononciation : san-tu-pl'

1Adj. Qui vaut cent fois autant. Mille est un nombre centuple de dix. 2S. m.
Dieu qui rend le centuple aux bonnes actions , CORN. , Poly. V, 2
Les dons de Cérès payaient Mélésichton au centuple du grain semé , FÉN. , XIX, 103
C'est un bien qui rapporte ici-bas même au centuple , MASS. , Car. Aum.
Ils n'ont rien fait pour Dieu que je ne l'aie fait au centuple pour le monde , MASS. , Avent, M. du péch.
Les marchandises qu'on en rapportait se vendaient à Rome le centuple , MONTESQ. , Esp. XXI, 16
Et pourquoi faudrait-il renoncer au monde, si c'était là le centuple que Jésus-Christ nous eût promis ? , BOURD. , Pensées, t. II, p. 361
Un peu de lecture jetait dans son esprit des germes de pensées que la méditation faisait ensuite éclore et qui rapportaient au centuple , FONTEN. , Renau.
Centuplus, de centum, cent.