centauree

Prononciation : san-tô-rée
Nature : s. f.

1Genre de plantes dont quatre espèces amères et toniques sont employées en médecine : la grande centaurée (centaura centaurium, L.) ; la jacée (centaurea jacea, L.) ; le bluet (centaurea cyanus, L.) ; et la chausse-trape (centaurea calcitrapa, L.). 2La petite centaurée (gentiana centaurium, L.), d'une autre famille, très commune dans les bois ; elle est le meilleur fébrifuge indigène après la gentiane.
On m'avait guéri d'une fièvre avec de la petite centaurée , CHATEAUB. , Itin. 74
XVIe s.
Le centaurium a pris son nom de Chiron le centaure , PARÉ , Préf.
Je lui feis injection, en laquelle adjoustay centaure, absynthe, aloès , PARÉ , VIII, 32
La pervenche, la centaurée , PARÉ , XVI, 35
Petite centaure , PARÉ , XXVIII, 63
Gentiane, centaure-petit, fumeterre , PARÉ , XXV, 7
Centaurée, ceste herbe a prins son nom de Chyron centaure.... Elle est aussi appellée fiel de terre, pour sa grande amertume , O. DE SERRES , 609
Centaurea, centaureum, ainsi dit du centaure Chiron, rangé parmi les habiles médecins.