CENSIER

Prononciation : san-sié
Nature : adj. m.

1Terme de jurisprudence féodale. Seigneur censier, ou, substantivement, censier, celui à qui le cens était dû. 2Censier, censière, celui, celle qui devait le cens. Les censiers, les vilains. Celui, celle qui tient une cense à ferme. 3Papier censier, ou, absolument, censier, livre où s'enregistraient les cens. XIVe s.
La grange de Jean Leclerc, censier de Tremonvilliers , DU CANGE , censerius.
XVe s.
Et mesmement prirent et emmenerent plusieurs charrues aux censiers du mont Saint-Eloi emprès Arras , MONSTRELET , II, 6
XVIe s.
Les seigneurs censiers et rentiers peuvent proceder par saisie sur les heritages sujets à cens et rentes , LOYSEL , 524
Le seigneur n'est tenu faire vue à son rentier foncier ou censier , LOYSEL , 528
Le seigneur censier peut tenir, en sa main, les terres vacantes, et en faire les fruits siens, jusqu'à ce qu'il en soit reconnu , LOYSEL , 549
Tous les valets de chambre, et officiers censiers, tant de son capitaine que des autres seigneurs.... , CARLOIX , II, 18
Bas-lat. censerius, de census, cens ; wallon, seinsî, fermier.