CECI

Prononciation : se-si

1Indique, par opposition à cela, la chose la plus proche de celui qui parle. Ceci est à moi, cela est à vous. Ceci est beau, cela est laid. 2Familièrement et d'une façon indéterminée.
L'autre avait le nez fait de cette façon-là : C'était ceci, c'était cela , LA FONT. , Fables, VII, 5
Caquet bon bec alors de jaser au plus dru, Sur ceci, sur cela, sur tout.... , LA FONT. , ib. XII, 11
On leur a donné [pour bru] la plus folle, la plus dissipatrice, la plus ceci, la plus cela qu'il est possible d'imaginer , SÉV. , 384
Voilà M. de Coulanges qui veut que je vous dise et ceci et cela et de l'amitié , SÉV. , 117
Un ignorant aurait été embarrassé, et vous eût été dire, c'est ceci, c'est cela ; mais moi je touche au but du premier coup , MOL. , Méd. malgré lui, II, 6
3Indiquant, sans opposition à cela, un objet présent, un fait actuel, la chose dont on parle ou dont on va parler. Quant à ceci, c'est autre chose. Que veut dire ceci ? Qu'est-ce que ceci, que tout ceci ? Voyez ceci. Retenez bien ceci. Tout ceci n'annonce rien de bon.
Ceci n'est pas humble, mais il faut qu'il passe , SÉV. , 448
1. Doit-on dire : ceci et cela me plaisent, ou ceci et cela me plaît ? La seconde manière est préférable, à cause du vague dans lequel l'esprit reste après avoir entendu les mots ceci et cela. 2. Ceci s'emploie quand on veut annoncer des paroles qui vont être prononcées. Dites à votre ami de ma part ceci : il est nécessaire qu'il prenne garde à lui. Cela s'emploie quand on se réfère à des paroles qui viennent d'être prononcées : il est nécessaire que votre ami prenne garde à lui, dites-lui cela de ma part. S'il s'agit non pas de paroles prononcées ou à prononcer, mais seulement de quelque chose à quoi on se réfère, on peut employer ou ceci ou cela : il faut songer dans la jeunesse aux besoins de la vieillesse ; ceci ou cela s'adresse aux prodigues. On emploiera aussi ceci ou cela, si l'on se réfère à quelque proposition qui vient après : cela ou ceci est vrai que Galilée fut condamné par l'inquisition. XVe s.
On faict cecy, on faict cela, On va par cy, on va par là , COQUILL. , Monol. de la botte de foin.
XVIe s.
Ma tant bonne femme est morte, qui estoyt la plus cecy, la plus cela qui feust au monde , RAB. , Pant. II, 3
Ce et ci ; wallon, soussi. CECI. - REM. Ajoutez : 3. Ceci avec le verbe être et un substantif au pluriel se construit avec le pluriel du verbe.
Ceci sont les données que je peux supposer , J. J. ROUSS. , Lett. au prince de Wirtemberg, 10 nov. 1763
Mais ceci sont plutôt des souhaits vagues que des projets d'une prochaine exécution , J. J. ROUSS. , Lett. à M. 2 janv. 1767 On pourrait dire aussi : Ceci est des données, des souhaits.