CAVER

Prononciation : ka-vé
Nature : v. a.

1Creuser, miner.
Casaux.... A mis le pied dans la fosse Que lui cavaient les destins , MALH. , II, 4
Mme la duchesse d'Orléans fit faire un grand enfoncement en grattant et cavant un gros mur , SAINT-SIMON , 387, 225 Absolument. La rivière a cavé sous la pile du pont. Fig.
Dubois et Law cavaient en dessous auprès du régent et faisaient tout valoir [contre le duc de Noailles] , SAINT-SIMON , 479, 190
2Terme de doreur. Imprimer un cuir. Terme de verrier. Évider un morceau de verre pour y enchâsser d'autres verres de couleur. 3V. n. Terme d'escrime. Retirer le corps, en portant une botte et en avançant la tête. 4Se caver, v. réfl. Devenir cave, creux.
Dans cette vie sauvage et vagabonde, ses yeux se cavèrent, son teint jaunit , BERN. DE ST-PIERRE , Paul et Virg.
XIIIe s.
Je trovai un chesne chevé Près de terre où je me repos , Ren. 16860
Quant il vit la cavée roche, Où il peüst repos avoir , ib. 353
.... Se li preudons seüst à quel heure li lerres son suel chaveir deüst , RUTEB. , 137
Et son cuer jusqu'au vif caver , J. DE MEUNG , Tr. 623
XVe s.
Et commencerent à piqueter, et à piocher, et à caver, et à oster pierres, et à affoiblir grandement la tour , FROISS. , II, III, 33
XVIe s.
Afin que tu lui donnes repos au jour de calamité, quand la fosse se cave pour les pecheurs , CALV. , Instit. 517
Si feit ouvrir et caver plusieurs trous et plusieurs puis au pied de la montagne , AMYOT , P. Aem. 21
La goutte d'eau, laquelle tombant assiduellement, creuse et cave les plus dures pierres , CAMUS DU BELLEY , Diversités, t. I, f° 143
Quand on le mena au champ où l'execution devait être faite, voyant le trou que Niger avoit fait caver pour le mettre, inegual et mal formé , MONT. , III, 295
Berry, chaver, chave, trou du rivage ; wallon, chaver ; provenç. et espagn. cavar ; ital. cavare ; de cavus (voy. CAVE 3). 1V. n. À différents jeux, faire un fonds d'une certaine somme pour avoir devant soi de quoi jouer. J'ai cavé de tant. Caver au plus fort, faire bon à chaque coup du jeu d'autant d'argent qu'en joue celui des joueurs qui en joue le plus. Fig. Caver au plus fort, porter tout à l'extrême. Caver au plus bas, mettre les choses au pis. 2V. a.
Ils ne cavaient d'abord que trois ou quatre pistoles , HAMILT. , Gram. 3
3Se caver, v. réfl. Même sens. Je me cave de vingt francs. Ital. cavare, tirer (de sa poche), le même que cavare, creuser, caver.