CAUSEFINALIER

Prononciation : kô-ze-fi-na-lié
Nature : s. m.

Philosophe qui admet les causes finales.
Si une horloge n'est pas faite pour montrer l'heure, j'avouerai alors que les causes finales sont des chimères ; et je trouverai fort bon qu'on m'appelle causefinalier, c'est-à-dire un imbécile , VOLT. , Dict. phil. Causes finales, 2
Un astronome trop causefinalier, ce qui est rare.... , PAUL JANET , Rev. philos. de Th. Ribot, 1re année, n° 1, p. 35