CATEL

Prononciation : ka-tèl
Nature : s. m.

Terme de droit féodal. Droit de meilleur catel, droit en vertu duquel les seigneurs, après le décès d'un vassal, prenaient à leur choix le meilleur des meubles du défunt. Ancienne forme de cheptel. CATEL. Ajoutez : On écrit aussi cattel. Plaids de cattel, à Jersey, audiences tenues par la cour royale pour le jugement de certaines affaires mobilières ou criminelles. Cour de cattel, la cour royale siégeant en plaids de cattel. Les plaids de cattel ont été abolis en 1862.