CATAPULTE

Prononciation : ka-ta-pul-t'
Nature : s. f.

Machine de guerre dont les anciens se servaient pour lancer des pierres ou des traits. XVIe s.
Il inventa art et moyen de battre et desmolir forteresses et chasteaux par machines et tormens bellicques, beliers, balistes, catapultes , RAB. , Pant. IV, 61
Catapulta ; termes grecs, l'un dérive de contre et l'autre signifie lancer, de même radical que le latin pellere (voy. POUSSER). CATAPULTE. Ajoutez : 2Nom, dans le moyen âge, d'une pièce de vers disposée en flèche.
Les curieux y trouveront [dans le ms. de la Vie de saint Bertin] l'espèce de vers rimés appelée catapulte, à cause de la disposition en flèche que les règles de sa prosodie donnaient à l'écriture , DELAUNAY , Journal offic. 20 mars 1872, p. 1983, 2e col.
Dans l'ancienne machine de guerre, les projectiles étaient lancés par des bras horizontaux, qu'on avait préalablement fait tourner de manière à tordre un ensemble de cordages ou de nerfs d'animaux.