categorie

Prononciation : ka-té-go-rie
Nature : s. f.

1Terme de logique. Un des chefs généraux sous lesquels nous rangeons toutes nos idées. La catégorie de la substance, de l'accident, etc. Aristote établit dix catégories. Les catégories de l'école péripatéticienne sont les prédicaments des scolastiques.
Les dix catégories sont la substance, la quantité, la qualité, la relation, le lieu, le temps, la situation, avoir, agir et pâtir, c'est-à-dire, comme le remarquent très bien MM. de Port-Royal, qu'il [Aristote] a voulu réduire à dix classes tous les objets de nos pensées, en comprenant toutes les substances dans la première et tous les accidents dans les neuf autres , D. DE TRACY , Logique, disc. préliminaire.
On regarde ces catégories comme une chose établie sur la raison et sur la vérité, au lieu que c'est une chose tout arbitraire et qui n'a de fondement que l'imagination d'un homme , D. DE TRACY , ibidem, p. 22, édition 1825
Aristote est le premier philosophe qui ait inventé des catégories où les idées viennent se ranger de force , CHATEAUB. , Génie, I, IV, 2
2Dans la langage général, toute classe où l'on range les objets de la même nature. Établir des catégories. Il y a dans la boucherie plusieurs catégories de viandes. 3Par extension, nature, espèce. Ces deux choses ne sont pas de même catégorie. Fig. Ces gens-là sont de même catégorie, c'est-à-dire ils ne valent pas mieux les uns que les autres. Mettre tout en même catégorie, ne tenir compte de rien.
Comme vous êtes roi, vous ne considérez Qui ni quoi : rois et dieux mettent, quoi qu'on leur die, Tout en même catégorie , LA FONT. , Fabl. V, 18
Categoria ; terme grec signifiant prédicament, attribution, dérivé de à et du mot fictif parler, provenant de place publique (voy. AGORA).