catechisme

Prononciation : ka-té-chi-sm'
Nature : s. m.

1Explication, par demandes et par réponses, de la croyance et des usages de la religion chrétienne. Faire le catéchisme. Aller au catéchisme. Le livre qui contient cette explication. Enseigner, réciter le catéchisme. Savoir, dire son catéchisme. Il a déchiré son catéchisme. Dire une chose comme son catéchisme, la dire d'une façon routinière.
N'allez pas lui dire cela froidement comme son catéchisme , J. J. ROUSS. , Ém. IV
2par extension, exposition abrégée par demandes et réponses, ou autrement, de quelque science. Catéchisme d'économie politique. Fig.
Comptez-vous pour peu de chose que les découvertes de Newton soient devenues le catéchisme de la noblesse de Moscou ? , VOLT. , Dialogues, XXIV, 7
3Leçon pour mettre au fait, pour endoctriner. On lui a fait le catéchisme. C'est un catéchisme qu'il nous débite là. Il sait son catéchisme. 4Remontrances.
Ennuyé de vos longues morales, de vos éternels catéchismes , J. J. ROUSS. , Ém. IV
5Familièrement. Catéchisme poissard, recueil de propos grossiers. Ces propos eux-mêmes qu'on débite. Génev. catéchime ; wallon, catrusème, du latin catechismus (voy. CATÉCHÈSE).