CASSE-COU

Prononciation : kâ-se-cou
Nature : s. m.

1Endroit où l'on court grand risque de tomber. C'est un casse-cou que cet escalier. 2Au jeu de colin-maillard, casse-cou se dit pour avertir celui qui a le bandeau qu'il va se heurter contre quelque objet. 3Espèce d'échelle qui n'est soutenue que par une queue. 4Terme de manége et de maquignon. Homme employé à monter les chevaux jeunes ou vicieux. Homme qui monte à cheval avec plus de hardiesse que d'habileté. Fig. et familièrement, personnage peu important, qui est chargé de quelque négociation hasardeuse, et, dans un autre sens, homme qui se lance avec hardiesse, mais qui n'a ni soin ni prévoyance. C'est un casse-cou. Au plur. Des casse-cou ou casse-cous. Casser, cou.