CASAQUIN

Prononciation : ka-za-kin
Nature : s. m.

1Espèce de corsage de femme avec de petites basques dans le dos, formant deux gros plis à l'endroit de la ceinture et relevant en l'air ; il était facile à mettre et commode ; il ne sert plus qu'à la campagne. 2Anciennement, sorte de petite casaque à l'usage des hommes.
Avoir quatre chaussons de laine Et trois casaquins de futaine, Cela se peut facilement , BERTELOT , Contre Malherbe, dans l'édit. de Ménage, p. 497
M. Poussatin couvert d'un petit casaquin noir , HAMILTON , Gramm. 9 Fig. et populairement. Donner sur le casaquin à quelqu'un, le battre.
XVIe s.
Le voila donc vestu d'un grand casaquin noir, et de chausses de mesmes , D'AUB. , Hist. IV, 4
Il n'y avoit soldat qu'il ne fust à cheval ; et la pluspart des goujarts, qu'il n'eust une cappe, manteau ou casaquin , CARLOIX , V, 6
Qui sous couleur d'un cazaquin de livrée.... , FROUMENTEAU , Finances, 3e livre, p. 410
Casaque ; bourguig. quaisaiquin.