CARRURE

Prononciation : ka-ru-r'
Nature : s. f.

La largeur du dos d'une épaule à l'autre.
Il était court de stature, mais large de carrure , J. J. ROUSS. , Conf. III
Des gentilshommes damerets Qui n'ont ni carrure ni taille , BÉRANG. , Prétint. Se dit aussi d'un habit. Cet habit est trop large, trop étroit de carrure.
XIIIe s.
.... closture Qui n'est pas faite en quarreüre , la Rose, 20494
Li vergiers par compasseüre Si fu de droite quarreüre, S'ot de lonc autant cum de large , ib. 1332
Et doit estre le champ de quarante canes de careüre , Ass. de Jérus. I, 171
XVe s.
Au milieu du palais avoit un chastel ouvré et charpenté en carrure de quarante pieds de haut et de vingt pieds de long et de vingt pieds d'aile , FROISS. , III, IV, 1
Il ordonna brievement son ost en quarrure, et par devant estoit en triangle , MONSTRELET , I, 50
XVIe s.
De huit ou neuf pieds de quarreure dans oeuvre et peu moins de haulteur sera la raisonnable capacité d'un chacun poulailler , O. DE SERRES , 347
Provenç. cayradura ; espagn. cuadratura ; ital. quadratura ; du latin quadratura, de quadrare (voy. CARRER). CARRURE. Ajoutez : 2Terme de musique. Carrure de phrase, voy. PHRASÉOLOGIQUE.