CARON

Prononciation : ka-ron
Nature : s. m.

Le nocher des enfers (voy. CHARON). 1Bande de lard dont on a enlevé le maigre. 2Mélange d'orge et de froment semés dans un même champ. Vieux papiers sales.
Les fabricants de carton et de papier achètent [aux chiffonniers] pour leur usage les carons, vieux papiers sales , l'Illustr. 9 mars 1872, p. 158, 3e col.