CARNE

Prononciation : kar-n'
Nature : s. f.

1Angle saillant d'une pierre, d'une table, etc.
Je me suis donné un grand coup à la tête contre la carne d'un volet , MOL. , Mal. im. I, 2
2Terme de maître d'écriture. Évidement du tuyau ou du canon de la plume. XIIe s.
Al segnor sunt li carne de terre , Liber psalm. p. 235
Latin cardinem, gond. Terme très vulgaire qui sert à désigner de la mauvaise viande servie à manger. C'est de la carne. Caro, carnis (voy. CHAIR). 2. CARNE. Ajoutez : 2Terme grossier d'injure. Charogne.
Alors, près du lit où était couché votre mari mourant, vous avez dit : Tu es bien là, carne, tiens-t'y [Cour d'assises de l'Aube] , Gaz. des Trib. 17 sept. 1873, p. 893, 3e col.
Celui des quatre côtés de l'osselet qui est un peu concave et qui forme une figure comme une S. Arabe, carn, corne, d'après la ressemblance de figure, DOZY.