CARDINAL

Prononciation : kar-di-nal
Nature : s. m.

1Un des soixante et dix prélats du sacré collége ou conseil du pape, qui ont voix active et passive dans le conclave. Le pape fit une promotion de cardinaux. Le rouge est la couleur des cardinaux. Cardinal-évêque. Cardinal-prêtre. Cardinal-diacre. Cardinal in petto, cardinal dont la proclamation et l'institution sont réservées. Les cardinaux étaient, dans l'origine, des prêtres et des diacres attachés aux églises métropolitaines.
Dans ce concile il y eut des cardinaux ; on nommait ainsi des prêtres et des diacres qui servaient de conseil aux métropolitains , VOLT. , Moeurs, 31 Qui entre pape au conclave, en sort cardinal, c'est-à-dire celui qui, avant l'ouverture du conclave, semble avoir toutes les chances en sa faveur pour être pape, échoue cependant et n'est pas élu.
2En histoire naturelle, nom d'oiseaux de différents genres dont la couleur dominante est le rouge.
Le lendemain je m'éveillai au chant des cardinaux nichés dans les acacias , CHATEAUB. , Atala, 266
XIIe s.
Car danz Henris de Pise, qui des chardenaux fu , Th. le mart. 52
XIIIe s.
Il conterent ceste mesaventure au chardonal maistre Pieron de Capes , VILLEH. , CXLV
Li chardonaus, qui de part l'apostole de Rome estoit, en sermona et en fist pardon à tous ceus qui en la bataille morroient , VILLEH. , CLX.
Et après i envoia un cardonnal qui est apelés maistre Pieron de Capes , VILLEH. , I
Il n'i a cardonal, tant haut l'espée çaigne, Qui l'alast querre là por estre roi d'Espaingne , RUTEB. , 237
Et diligenment virent l'apostolle et les cardonnaulx ce que en [on] leur porta , JOINV. , 303
XVIe s.
Quand saint Gregoire parle des cardinaux, il n'entend point les prestres de Rome, mais les evesques de quelque lieu que ce soit, tellement que prestre cardinal, en somme, ne signifie autre chose en ses escrits qu'evesque ; je ne trouve point que ce nom ait esté en usage auparavant, en quelque signification que ce soit , CALVIN , Instit. 919
Le comte de S. Pol.... enfin fut fait cardinal [décapité, cruelle plaisanterie tirée de la couleur rouge du sang] en greve , Sat. Ménipp. 91
Provenç. et espagn. cardenal ; portug. cardeal ; ital. cardinale ; le même que cardinal, adjectif. La déclinaison dans l'ancien français est au nominatif cardenals ou cardenaus, et au régime cardenal ; au pluriel c'est l'inverse : nominatif cardenal, régime cardenals ou cardenaus. 2. CARDINAL. Ajoutez : Cardinal-prêtre, celui dont le titre cardinalice est une des églises de Rome qui était autrefois administrée par un prêtre ; cardinal-diacre, celui dont le titre est un des diaconats de Rome, ou une des églises autrefois administrées par des diacres ; cardinal-évêque, celui dont le titre est un des sept évêchés suburbicaires. Ces titres peuvent être portés par des évêques, ou par des prêtres, ou par des diacres ; ils ont même été quelquefois conférés à de simples laïques.