CARDER

Prononciation : kar-dé
Nature : v. a.

Peigner avec des cardes ou des chardons à foulon. Carder de la laine, du drap, etc. Se carder, v. réfl. Être cardé. Le crin se carde difficilement. XVe s.
Le suppliant et ses gens escarderent et fillerent une tresse pour faire un drap , DU CANGE , cardi.
XVIe s.
Croesus ayant faict prendre un gentilhomme, favori de Pantaleon son frere, le mena en la boutique d'un foullon, où il le feit tant gratter et carder à coups de cardes et peignes de ce cardeur, qu'il en mourut , MONT. , III, 121
Ni Pallas pour avoir monstré l'art de filer, Escarder les toisons, ou l'huile distiler , RONS. , 694
Norm. écarder ; wallon, gâder ; provenç. et espagn. cardar ; ital. cardare (voy. CARDE). CARDER. - HIST. XVe s. Ajoutez :
Guerder , Ordonnance, mars 1450