CARAQUE

Prononciation : ka-ra-k'
Nature : s. f.

1Terme de marine. Nom qu'on donnait autrefois à de très grands navires. 2Nom de certains grands bâtiments portugais qui faisaient les voyages du Brésil et des Indes. 3Porcelaine caraque, nom de la plus fine porcelaine des Hollandais, parce que les premières qui sont venues des Indes en Europe, y furent apportées par des caraques portugaises. XIVe s.
Pour attacher les abillements de la grant carraque d'argent, dorée et esmaillée, qui a esté portée à Amiens ou voyage que le roy a fait au dit lieu pour le traittié de paix , DE LABORDE , Émaux, p. 195
XVe s.
Vaisseaux, navires, carraques, galées et barges , FROISS. , I, I, 61
Une carraque grande et forte assez pour aller par mer par tout le monde , FROISS. , II, III, 28
.... Et prirent les Anglois deux mille combattants avec quarante nefs à voiles et une grosse carraque , MONSTREL. , I, 12
XVIe s.
Aussi ordonna de vaisseaux ronds, huict ou dix carraques genevoises pour renforcer son armée , M. DU BELLAY , 595
Nous y perdimes, par le feu, ce monstrueux carragon qui menaçait le ciel, et faisoit fuir, par son horrible grandeur, les balaines , CARLOIX , V, 27
Mais tirans les ancres du carraquon, qui estoit le plus beau navire de la mer de Ponant.... le feu se mit au fougon , M. DU BELLAY , 596
Espagn. et portug. carraca ; ital. caracca ; holl. kraeke, sorte de gros bâtiment. Origine d'ailleurs inconnue. Cacao caraque, cacao qui vient de la côte de Caracas (Amérique du Sud). 1 CARAQUE. - ÉTYM. Espagn. et portug. carraca ; ital. caracca ; on trouve aussi bas-lat. caracora ; portug. coracora, sorte de grand vaisseau. M. Dozy et M. Defrémery voient dans ces deux formes l'arabe corcor, au pluriel carâquir, sorte de grand vaisseau marchand. M. Devic, Dict. étym., ajoute que ce mot arabe corcor est le malais korakora ( 2nd o long ; voy. CARACORE au Dictionnaire et au Supplément).