CAQUETEUR, EUSE

Prononciation : ka-ke-teur, teĆ»-z'
Nature : s. m. et f.

Celui, celle qui caquette et babille beaucoup. XVe s.
Aussi sont bonnes caquetieres Allemandes et Pruciennes , VILLON , Ball. des fem. de Paris.
XVIe s.
La science est caqueteresse, envieuse de se monstrer , CHARRON , Sagesse, p. 530, dans LACURNE
Caqueter.