CAPUCHON

Prononciation : ka-pu-chon
Nature : s. m.

1Vêtement de tête, qui se rabat ou se rejette en arrière, à volonté. Le capuchon fait partie de l'habillement de certains moines.
Rabelais, ce fou si sage, Lui légua par parenté Un capuchon dont l'usage En fait un sage en gaîté , BÉRANG. , Ermite. Prendre le capuchon, se faire moine.
2Par analogie, objet en forme de capuchon.
Trois lampes auxquelles M. de Wolmar a fait ajouter des capuchons de fer-blanc , J. J. ROUSS. , Hél. V, 7
3Terme de botanique. Boursouflure en forme de sac ou de casque qu'on remarque dans les pétales de certaines plantes, comme les aconits. 4Terme de marine. Espèce de coiffe goudronnée que l'on met sur le bout des haubans. XVIe s.
Trois moynetons et novices, ayans chacun le casque en teste dessous leurs capuchons , Sat. Ménipp. 12
Le muscle appellé trapeze, vulgairement capuchon de moine , PARÉ , IV, 19
Augmentatif de capuche ; bourguig. caipuchon.