CAPRICER (SE)

Prononciation : ka-pri-sé
Nature : v. réfl.

Avoir un caprice. Peu usité.
C'était un homme [l'abbé de Castries] extrêmement aimable dans la société, que le roi s'était capricé de ne point faire évêque , SAINT-SIMON , 52, 122
Courtenvaux était, quoique modeste et respectueux, fort colère et peu maître de soi quand il se capriçait , ID. , 151, 206
Caprice.