CAPITULER

Prononciation : ka-pi-tu-lé
Nature : v. n.

1Terme de guerre. Se rendre par capitulation. La ville capitula. Une troupe ne doit pas capituler en rase campagne. 2Familièrement, céder, entrer en arrangement. Vous ne me ferez pas capituler. Capituler avec sa conscience, entrer en arrangement avec elle, c'est-à-dire en étouffer les justes scrupules. Ville qui capitule, ville rendue, ou bien, est à demi rendue ; c'est-à-dire écouter certaines propositions est déjà une faiblesse qui fait croire qu'on les acceptera. XIVe s.
Et de ces choses jà nous en parlons maintenant en figure et en capitulant [récapitulant] grossement , ORESME , Eth. 48
XVe s.
Et ne pensez pas que guere oncques femme fut mieux capitulée [chapitrée] qu'elle fut à l'heure, puis de l'un, puis de l'autre , LOUIS XI , Conte XXXIII
XVIe s.
....ou qu'on les defferoit, ou qu'on les contraindroit de capituler pour leur retraite en Allemagne , LANOUE , 690
Il avoit esté capitulé [convenu entre les conjurés] qu'il se leveroit une armée pour l'execution , CASTELNAU , 24
Les assiegez perdirent espoir et capitulerent à la vie pour les soldats , D'AUB. , Hist. I, 26
Lansac avoit esté envoyé pour haster le marquis de Bade qui avoit capitulé avec le Roi pour 4000 chevaux [les avait promis par convention] , D'AUB. , Hist. I, 218
Pour maintenir ou renverser tout ce qu'il avoit capitulé [accordé par la capitulation] , CARLOIX , VII, 13
Vous laissant authorité absolue capituler [règler la capitulation à accorder], articuler, transiger et parlementer , CARLOIX , IX, 26
Nous promettons que, dès incontinent que sera conclu le traité de paix, nous ferons toutes les depeches necessaires pour l'accomplissement et execution de ce qui aura esté traité et capitulé , SULLY , Mém. t. IX, p. 397, dans LACURNE
Il y a bien grande difference entre l'assemblée et conversation qui se fait pour le plaisir et celle qui est faicte pour traiter et capituler affaires d'importance , BOUCHET , Serées, liv. III, p. 95, dans LACURNE
Provenç. capitolar, ranger par chapitres ; de capitulum, chapitre, parce qu'une capitulation est divisée par articles.