CAPITONNAGE

Prononciation : ka-pi-to-na-j'
Nature : s. m.

Action de capitonner, de garnir de capitons.
L'algue marine apposée contre les parois des baraquements comme un mince capitonnage , TH. DE LANGEAC , l'Univers illustré, 14 oct. 1871
Les profanes ont peine à comprendre le lien qui existe entre les différentes phases de cette fabrication [de wagons], du point de départ à la peinture du véhicule et au capitonnage de ses coussins , Rev. Brit. juil. 1875, p. 115