CAPITON

Prononciation : ka-pi-ton
Nature : s. m.

Bourre de soie, ou ce qui reste après qu'on a dévidé toute la soie d'une coque. Ital. capitone, soie non tordue. CAPITON. Ajoutez : 2La partie d'un siége qui est rembourrée de capiton.
On a conduit, hier, devant le commissaire de police de la gare Saint-Lazare, un individu qui avait été surpris, lacérant à coups de canif les capitons d'une voiture de première classe , le Rappel, 17 oct. 1874
Enfin, il arrivait dans son boudoir discret comme un tombeau, tiède comme une alcôve, où l'on se heurtait aux capitons des meubles parmi toute sorte d'objets çà et là , G. FLAUBERT , l'Educ. sentim. t. II, p. 217