CAPITOLE

Prononciation : ka-pi-to-l'
Nature : s. m.

Forteresse et temple de Jupiter à Rome, sur le mont Tarpéien.
Brûlons ce Capitole où j'étais attendu , RAC. , Mithr. III, 1 Fig. Il n'y a qu'un pas du Capitole à la roche Tarpéienne, c'est-à-dire qu'un pas des honneurs suprêmes à la ruine [les triomphateurs romains allaient au Capitole, et les conspirateurs étaient précipités du haut de la roche Tarpéienne].
On voulait, il y a peu de jours, me porter en triomphe, et maintenant on crie dans les rues : La grande trahison du comte de Mirabeau.... Je n'avais pas besoin de cette leçon pour savoir qu'il est peu de distance du Capitole à la roche Tarpéienne , MIRAB. , Collect. t. III, 356
Lieu où siége la municipalité dans certaines villes. Lieu où siége, à Washington, le congrès des États-Unis.
Capitolium. L'ancienne dérivation, caput Toli, la tête de Tolus, qu'on racontait avoir été trouvée encore toute fraîche en creusant les fondations du Capitole, est une légende étymologique pour expliquer un mot dont on ne connaissait plus l'origine et le sens. XVIe s.
Les fouaciers se transporterent au Capitoly, et là, devant leur roi, nommé Picrochole, tiers de ce nom, proposerent leur complainte , RAB. , Garg. I, 26
CAPITOLE. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
Al capitoire, ce sachiez sans cuidier, S'en ala Charles li bons rois au vis fier ; Car là endroit se vorra [voudra] herbergier , les Enfances Ogier, publiées par Scheler, Bruxelles, 1874, V. 7425