CAPILOTADE

Prononciation : ka-pi-lo-ta-d'
Nature : s. f.

Sorte de ragoût fait de morceaux de viandes déjà cuites. Fig. et familièrement, mettre en capilotade, accabler de coups ou déchirer, ruiner de réputation.
Le menaçant de mettre ses enfants en capilotade , HAMILT. , Gramm. 10
Si j'entre en furie, je vous mettrai tous deux en capilotade ; çà que l'on fasse trêve à cette heure , Francion, II, 79
XVIe s.
Cabirotades, longes de veau , RABEL. , Pant. IV, 59
Vous trouverez qu'il n'y a rien si fade, entre tous les mets de vostre table, que ce bel entretien de son ame, et que son discours et intentions ne valent pas vostre capirotade , MONT. , IV, 306
Bourguig. caipirotade ; espagn. capirotada ; ital. capperottato. Quoique Ménage rejette bien loin l'étymologie de capirote, chaperon en espagnol, la forme des mots l'appuie fortement ; il n'est pas difficile d'imaginer, quand on se rappelle les dénominations des sauces et des plats, que celui-ci ait été nommé le plat au chaperon.