CANTONNIER

Prononciation : kan-to-nié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel l's se lie : des kan-to-nié-z actifs
Nature : s. m.

Ouvrier préposé à l'entretien des routes. Canton, les cantonniers étant embrigadés par canton. CANTONNIER. Ajoutez :
On lui doit l'établissement des cantonniers sur les grandes routes, qu'il fit voter par les états de Languedoc, dont il était l'un des barons , Petite biographie universelle (1833), art. NISAS (marquis de), né vers 1660, mort en 1754 2Cantonnier, cantonnière, qui est relatif aux cantonniers.
Un malfaiteur qui connaissait les cantonniers et leurs habitudes, a pris, sous des pierres où ils la déposaient lorsqu'ils sortaient, la clef de la maison cantonnière , Gaz. des Trib. 19 mars 1876, p. 276, 2e col.