CANTONNEMENT

Prononciation : kan-to-ne-man
Nature : s. m.

1Action de cantonner des troupes ; emplacement où les troupes sont cantonnées. On ordonna le cantonnement des troupes. Rentrer dans ses cantonnements. Fig.
C'était un temps de faiblesse, d'effervescence de cantonnement [où chacun se cantonnait, s'isolait] , SAINT-SIMON , 374, 11
2Restriction apportée à l'usage de certains droits et en particulier à celui de chasse. Cantonnement de pêche, certaine portion d'une rivière dont la pêche est affermée. 3Droit d'abandonner une portion de forêt à des usagers pour tenir lieu de leur droit d'usage. 4Partie d'un terrain destinée aux bestiaux malades. Cantonner.