CANDIDE

Prononciation : kan-di-d'
Nature : adj.

Plein de candeur, en parlant des personnes. Un homme candide.
Ô divine amitié, source des plus doux biens, Quand tu veux enflammer la candide jeunesse, L'amour n'a point de traits aussi prompts que les tiens , MASSON , Helvét. III
Ma fille assurément n'est point une stupide ; Mais dans son procédé je la trouve candide , HAUTEROCHE , l'Amant qui ne flatte point, IV, 3 En parlant des choses. Physionomie candide. Il répondit par quelques paroles candides.
XVIe s.
Que pleust à Dieu, le naturel d'un chacun estre aussi candide à louer les vertus, comme diligent à observer les vices d'autruy , DU BELLAY , I, 22, recto.
Certaines pierres d'agate et autres, qui estoyent candides sur la partie superieure, et tenebreuses en la partie inferieure , PALISSY , 297
Desquelles cendres l'on pourra faire du verre qui sera transparent et candide , PALISSY , 335
Il ne sçait pas, pour avant jeu, capter la benevolence du candide lecteur , MONT. , I, 188
Candidus, blanc, de candere, être blanc (voy. CANDEUR) ; espagn. et ital. candido. Le blanc est le symbole de l'innocence. Mot du XVIe s.