CANARIE

Prononciation : ka-na-rie
Nature : s. f.

Vieille danse où le cavalier et la dame, après s'être séparés, dansaient tour à tour l'un devant l'autre, en affectant quelques poses et gestes étranges et bizarres pour figurer les sauvages de qui on disait que cette danse était imitée. XVIe s.
Et puis Mme de la Chastre, après avoir dansé une canarie sur le sang, et chanté, je suis vangée, elle aida à traisner le corps mort au retrait , D'AUB. , Conf. I, 6
La gaillarde, la pavanne d'Espagne, les canaries.... Le roy lui fit danser cette danse qui avoit alors grande vogue, tandis que M. de Strozze la jouoit sur le luth , BRANT. , Cap. franc. t. III, p. 425, 427, dans LACURNE
Les îles Canaries, dont les habitants sauvages avaient fourni l'idée de cette danse.