CAMPHRE

Prononciation : kan-fr'
Nature : s. m.

1Substance blanche transparente, d'une saveur amère, chaude et piquante, et d'une odeur vive et pénétrante. Le camphre, très employé en médecine comme antispasmodique, provient du camphrier. 2Terme de chimie. Camphres, nom donné à des composés neutres, solides à la température ordinaire, volatils, odorants, aromatiques, analogues au camphre proprement dit. XVIe s.
Le sang qui flue par le nés, sera estanché par le camfre, meslé avec la graine d'ortie morte , O. DE SERRES , 900
Le verger de m'amie est de plantes exquises ; C'est un vrai paradis de pommes, de cerises, En tout temps florissant de tous arbres fruitiers, D'orangers, grenadiers, de canfres, de figuiers , R. BELLEAU , Poésies, t. I, p. 103, dans LACURNE
Provenç. camphora ; espagn. alcanfor ; ital. canfora ; de l'arabe kafur, qui paraît venir du sanscrit carpoûra.