CALEBASSE

Prononciation : ka-le-ba-s'
Nature : s. f.

1Nom du fruit de plusieurs espèces de cucurbitacées, mais en particulier du baobab (malvacées). Les calebasses vidées et séchées servent à contenir des liquides.
Les vases dans lesquels on nous servit le vin étaient tout à fait semblables aux calebasses de Saint-Jacques , RETZ , V, 417
Il leur présenta aussitôt un gâteau, des fruits et une grande calebasse , BERN. DE S.-P. , Paul et Virg.
Il n'y avait dans ce lieu qu'une calebasse pour puiser de l'eau , CHATEAUB. , Atala, 261
Chactas présenta à René la calebasse de l'hospitalité , CHATEAUB. , Natch. I, 83
On boit dans de grandes calebasses le suc de l'érable , CHATEAUB. , Amér. 41
2Les calebasses vidées et séchées ont servi à se soutenir sur l'eau. Nager à l'aide de calebasses. Fig.
Noailles, riche en calebasses de toutes les sortes, nageait partout, tâtant tout, reçu honnêtement partout , SAINT-SIMON , 238, 168
3Terme de marine. Artifice qui fait partie des artifices d'un brûlot. Catal. carabassa ; espagn. calabaza ; portug. cabaza ; sicil. caravazza. Diez propose l'arabe kerbah, pluriel kerâbat, outre pour l'eau. CALEBASSE. Ajoutez : 4Populairement et fig. Vendre la calebasse, révéler le secret.