CAHOTER

Prononciation : ka-o-té
Nature : v. a.

1Causer des cahots.
Mais de quel coche ici me venez-vous parler ? - Du coche le plus rude où mortel puisse aller ; Et je ne pense pas que de Paris à Rome Un autre, tel qu'il soit, cahote mieux son homme , REGNARD , Mén. VIII, 5 Absolument. Une voiture mal suspendue cahote toujours.
2Fig. et familièrement, ballotter, tourmenter. Il fut longtemps cahoté par la fortune. Cahot ; wallon, kihoter, où ki est l'équivalent wallon du préfixe con, de sorte que, d'après cela, cahoter équivaudrait à con-hoter. Mais on ne connaît pas de verbe hoter, à moins qu'on ne le rattache à hotte.