CACOCHYME

Prononciation : ka-ko-chi-m'
Nature : adj.

1D'une constitution détériorée et débile.
Fagon mourut dans un grand âge pour une machine aussi contrefaite et aussi cacochyme qu'était la sienne , SAINT-SIMON , 482, 259
Il garde le dernier, et ce corps cacochyme Est à son art fatal dévoué pour victime , REGNARD , le Lég. I, 1
Croyez qu'un vieillard cacochyme Doit mettre, s'il a quelque sens, Son âme et son corps au régime , VOLT. , Ép. 88
Je ne me chargerais pas d'un enfant maladif et cacochyme , J. J. ROUSS. , Ém. I
Mon âme est très mal à son aise dans mon corps cacochyme , VOLT. , Lett. Cideville, 10 mai 1764
2Fig. Mal disposé, mal né, d'humeur inégale. C'est un esprit cacochyme. Une humeur cacochyme. Il est cacochyme. 3Substantivement. C'est un pauvre cacochyme. XVIe s.
Les apostemes qui sont faites en corps cacochymes, hydropiques, sont difficiles à guerir , PARÉ , V, 4
Ulcere cacochyme , PARÉ , XI, 1
En grec, mauvais et suc (voy. CHYME).