CACHOT

Prononciation : ka-cho ; le t se lie : un ka-cho-t obscur ; au pluriel l's se lie : des ka-cho-z obscurs ; cachots r
Nature : s. m.

1Petite prison basse et obscure dans une grande prison. Ce condamné s'étant révolté, fut mis au cachot.
Dans un cachot affreux abandonné vingt ans, Mes larmes t'imploraient pour mes tristes enfants , VOLT. , Zaïre, II, 3
2En général, prison. Tirer quelqu'un des cachots.
Un rayon de lumière perce l'horreur des cachots et va faire sentir à cet infortuné qu'il y a encore de l'humanité sur la terre , MASS. , Villars.
Dans l'horreur d'un cachot par son ordre enfermé , RAC. , Ath. V, 2
XVIe s.
Advertis que depuis deux mois il avoit mis en ung cachot [une cachette] tous les calices, croix, reliques, etc. , CARLOIX , III, 14
Ne faut chercher autres cellules et cachots en l'amarry [vésicule du fiel] que les anciens ont imaginé estre infinis, que ceste partie dextre et senestre , PARÉ , I, 34
Les bestes sauvages laissent leurs cavernes et cachots , PARÉ , XXIV, 6
.... Fouillant et furettant par tous les trous, coings, recoings, destours, cachots et secrets, et non sans cause , CHARRON , Sagesse, I, 1
Cacher ; bourguig. caichô.