CABRIOLE

Prononciation : ka-bri-o-l'
Nature : s. f.

1Saut que l'on compare à celui d'une chèvre.
.... Un jeune homme qui fasse mieux la cabriole , LA BRUYÈRE , 3
C'est une douzaine de faiseurs et de faiseuses de cabrioles que V. M. fait venir dans ses États , VOLT. , Roi de Prusse, 49
Minerve dans mes chansons Fait la cabriole , BÉRANG. , Gaudriole.
2Terme de danse. Nom générique de tous les sauts, et surtout de ceux où les jambes battent l'une contre l'autre. Les entrechats sont des cabrioles. 3Terme de manége. Saut du cheval qui s'enlève et détache la ruade Faire aller un cheval à cabrioles. XVIe s.
Apprendre des caprioles à les veoir seulement faire, sans bouger de place , MONT. , I, 163
Un baladin dit.... que les royaumes se ruinoient faute de la dance.... Ce propos fut rejetté, pource qu'il n'y avoit là personne pour les caprioles , D'AUB. , Faen. III, 22
J'eus honte que mes capriolles et affecteries de cour me fissent entrer sans barbe où ces vieillards estoyent refusez , D'AUB. , Hist. I, 154
Molière a encore dit capriole :
Ces yeux te verront faire la capriole , MOL. , le Dép. am. III, 10
Capra, chèvre (voy. CHÈVRE), dont un diminutif se trouve dans le provençal, cabirola, chevrette : proprement saut de jeune chèvre. Ital. cavriola, cavriuola, capriola. CABRIOLE. Ajoutez : - REM. On remarquera dans l'exemple de la Bruyère capriole au lieu de cabriole ; mais ce n'est pas le seul archaïsme de ce passage. La Bruyère a dit : Qui passe la capriole. Tel est du moins le texte des anciennes éditions, ce sont les éditions modernes qui ont mis : Qui fasse la cabriole.