CABOCHON

Prononciation : ka-bo-chon
Nature : s. m.

1Pierre précieuse à laquelle on laisse sa forme primitive et qu'on polit sans la tailler. Cabochon de rubis. Grenat en cabochon. Adjectivement, en parlant d'un rubis : rubis cabochon. 2Nom d'un genre de mollusques (pileopsis). XVe s.
Un saphir longuet, cabochon d'un costé, assis en une brochette d'or , DE LABORDE , Emaux, p. 180
Un fermail d'or, garni d'un fin saphir taillié et de trois gros balais cabochons et de trois grosses perles , DE LABORDE , ib.
Augmentatif de caboche ; esgagn. cabujon. CABOCHON. Ajoutez : 3Clous à cabochon, ou, simplement, cabochons, sorte de clous.
Clous de cuivre à cabochon, dont nos tapissiers se servent, et que les Tartares emploient pour mettre à l'entour de leurs selles , DE PEYSSONNEL , Comm. de la mer Noire, I, 329
Quatre à cinq caisses de vitres à cabochons de Constantinople pour les bains , DE PEYSSONNEL , ib. II, 108