celerite

Prononciation : sé-lé-ri-té
Nature : s. f.

Activité rapide. C'est une affaire qui requiert célérité.
Les Romains bâtirent des navires avec une célérité capable de faire croire que leurs forêts avaient été tout à coup métamorphosées en galères , LE P. CATROU , dans DESFONT
Le nouvel arrangement des finances demande de la célérité quand ce ne serait qu'en faveur de ceux qui souffrent dans le passage , Lettre sur le nouv. syst. des fin. dans DESFONT
Les expériences montrent combien l'exactitude des arrivées et la célérité de la marche [des bateaux à vapeur] coûtent cher aux compagnies , Compte rendu, Acad. des sciences, t. LI, p. 1073
XVIe s.
Pour la grande promptitude et celerité de laquelle ilz executoient ses mandemens , AMYOT , Rom. 41
Provenç. celeritat ; espagn. celeridad ; ital. celerità ; de celeritatem, de celer, vite, prompt, qu'on a rattaché au latin cellere, usité seulement en composition, per-cellere, en grec, secouer, agiter. CÉLÉRITÉ. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
Pour la celerité et avancement desdis ouvrages [de fortification] (1358) , VARIN , Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 112