C

Prononciation : sé ou, suivant une épellation moderne, ke ou que, désignant le c par le son le plus ordinaire qui es
Nature : s. m.

1Troisième lettre de l'alphabet et deuxième consonne. C se prononce comme k devant a, o, u, et les consonnes, et à la fin des mots, et comme s devant e, i et y. Ç, ainsi marqué d'une cédille, se prononce s : façade, maçon. 2Signe de cent dans la numération romaine. 3Figure de musique qui, représentant abréviativement le mot carré, indique une mesure à 4 temps, et, quand il est traversé d'une barre verticale, une mesure à 4 temps, mais battue à 2 temps. Hors de la portée il signifie canto, chant. C ou C-sol-ut, le ton d'ut. C, renversé et suivi de deux points l'un sur l'autre, est la clef de fa, laquelle indique que la note fa est placée sur la ligne qui passe entre les deux points. XIIIe s.
Damné fussions, se c ne fust ; Li c senefie le fust De la croix, car le c le forme, Senefiance de l'ABC , JUBINAL , II, 277
Notre c est le c latin, qui est le x grec, qui est le kaf phénicien. C. Ajoutez : 4Le C doré, noctua c aureum, le c blanc, papilio c album, espèces de papillons.