BOULINGRIN

Prononciation : bou-lin-grin
Nature : s. m.

Parterre de gazon pour l'ornement d'un jardin.
Chacun quitte son petit palais pour s'assembler au boulingrin , HAMILT. , Gramm. 10
Un grand parterre ; des boulingrins vis-à-vis des ailes , SÉV. , 541
Il veut mettre le jeu de paume en boulingrin , SÉV. , 588
Nous changeons nos prés en jardins, En parterres nos champs fertiles, Nos arbres fruitiers en stériles, Et nos vergers en boulingrins , LAFARE , Ode 1
À votre place j'y ajouterais un boulingrin, et je l'étendrais dans la forêt , BERN. DE S.-P. , Ch. Ind.
Angl. bowling green, de bowl, boule (voy. BOULE), et green, vert : gazon pour jouer à la boule. BOULINGRIN. Ajoutez : - REM. L'exemple suivant mérite d'être inscrit dans le Dictionnaire.
" Le jeu de la boule, qui n'est en France que l'occupation des artisans et des valets, est tout autre chose en Angleterre ; c'est l'exercice des honnêtes gens ; il y faut de l'art et de l'adresse ; il n'est d'usage que dans les belles saisons, et les lieux où l'on joue sont des promenades délicieuses : on les appelle boulingrins ; ce sont de petits prés en carré dont le gazon n'est guère moins uni que le tapis d'un billard , HAMILT. , Gramm. XII " Cet exemple, qui explique très bien l'origine du mot, n'est pourtant pas le plus ancien : boulingrin se trouve dans Mme de Sévigné.