BOULEVERSER

Prononciation : bou-le-vèr-sé
Nature : v. a.

1Agiter, troubler avec violence. Les vents bouleversent les flots.
Il n'est pas question d'aller contre les vents Ni de bouleverser l'ordre des éléments , LA FONT. , Florentin, 3
Elle-même, tonnant du milieu des nuages, Bouleversa les mers, déchaîna les orages , DELILLE , Énéide, I
L'ange fuit, et son vol a bouleversé l'air ; L'éclair dans un ciel noir poursuit, croise l'éclair , GILB. , Mort d'Abel, ch. VIII
2Déranger, mettre en désordre. Bouleverser tout dans une maison. Bouleverser les traits d'un visage, Spectat. franç. 1723, dans DES FONTAINES. 3Ruiner, abattre, renverser entièrement. La tempête a tout bouleversé.
Je l'ai vu.... Bouleverser les murs d'un seul de ses regards , CORN. , Attila, II, 5
Aux frayeurs qu'inspirait alors l'apparition des comètes, a succédé la crainte que, dans le grand nombre de celles qui traversent dans tous les sens le système planétaire, l'une d'elles ne bouleverse la terre , LAPLACE , Exp. 4
4Fig. Mettre dans un grand désordre. Bouleverser l'État. Les intrigues d'une marâtre bouleversaient le palais. Bouleverser l'ancienne législation. Bouleverser les règles de la justice. Cette nouvelle lui bouleversa l'esprit. Cela bouleverse toutes mes idées.
L'empire.... dont les Huns, les Goths, les Vandales, les Francs Bouleversent la masse et déchirent les flancs , CORN. , Pulch. I, 1
Et ainsi, lui dis-je, un seul docteur peut tourner les consciences et les bouleverser à son gré, et toujours en sûreté , PASC. , Prov. 5
Il faut les ménager eux-mêmes ces hommes scélérats, parce qu'on les craint et qu'ils peuvent tout bouleverser , FÉN. , Tél. XXIV
Le mémoire que vous m'avez envoyé fait verser des larmes et bouleverse l'âme , VOLT. , Lettr. Damilaville, 6 août 1766
La cour de Londres reprochait au prétendant d'être né catholique romain et de venir bouleverser la religion et les lois du pays , VOLT. , Louis XV, 24 Absolument.
Non, messieurs, on ne veut pas sincèrement l'ordre et la justice ; on ne veut que brouiller et bouleverser , MIRABEAU , Collection, t. IV, p. 338
5Se bouleverser, v. réfl. Se troubler, éprouver une émotion très pénible. Ne vous bouleversez pas. Cette femme va encore se bouleverser. XVIe s.
Regardons à quel fondement nous attachons cette gloire et reputation pour laquelle se bouleverse le monde , MONT. , I, 347
Boule, et versare, tourner (voy. VERSER) : tourner comme une boule.