BOULEVARDIER

Prononciation : bou-le-var-dié
Nature : s. m.

Néologisme. Celui qui fréquente les boulevards de Paris, qui y flâne.
M. Veuillot fouaille leurs rédacteurs [de certains journaux] en masse et en particulier ; il les coiffe du sobriquet de boulevardiers ; ils sont ravis de cette coiffure, et essayent de faire entrer le nom dans la langue française , L. RATISBONNE , Journ. des Débats, 14 févr. 1867